La diversité en entreprise, c’est aussi adopter une logique de gestion de tous ses talents

Une étude réalisée en 2009 par Bersin & Associates montre que la gestion des talents, pour les entreprises, a pour défi de « combler les gaps en matière de management, créer une culture de la performance, développer de nouvelles compétences adaptées aux besoins du marché, restructurer les effectifs pour répondre aux besoins économiques, pourvoir les postes clefs, répondre aux besoins de développement des jeunes salariés, améliorer les rétentions des salariés et gérer les départs des postes clefs

Autant de problématiques montrant que la gestion des talents est aujourd’hui uniquement considérée d’un point de vue de l’entreprise et à destination  des  carrières des hauts potentiels : de leur recrutement à leur évolution au sein de la société.

Mais quid des autres talents de l’entreprise, de ceux qui ne sont pas destinés à occuper des fonctions classiquement dites «  à responsabilité »? Ce qui fait la force d’une entreprise, c’est l’ensemble de ses hommes et ses femmes. C’est sa capacité à les faire collaborer, à les faire coexister et devenir une équipe au sein de la structure.

Cette richesse tient au fait que cette communauté est composée d’individus d’horizons différents tant par leur origine, leur conviction religieuse, leur apparence physique, etc., que par leurs études et qualifications.  Grâce à cette pluralité, l’entreprise profite d’une multitude de savoir, savoir-faire et savoir-être différents et donc d’une foule de compétences. Tous les collaborateurs doivent ainsi être vus comme des talents que l’entreprise a le devoir de faire mûrir.

L’entreprise qui s’inscrit dans une logique d’optimisation des compétences de tous en sortira gagnante : des collaborateurs compétents, quelle que soit leur fonction au sein de la société, qui s’investiront puisqu’ils se sentent pris en considération mais aussi un fort attrait de la part de profils extérieurs qui souhaiteront faire partie de la société. Les salariés, pour leur part, en retireront également un bénéfice puisqu’ils accèderont à de nouvelles connaissances.

Optimiser les compétences de ses salariés, c’est avant tout favoriser le développement de leurs capacités, élargir leur cercle de culture générale, veiller à leur épanouissement et bien-être professionnel et ainsi davantage les impliquer au quotidien dans leurs missions. D’un point de vue économique, c’est également miser sur une entreprise plus performante au sein de laquelle tous les salariés disposent de potentiels à haute valeur ajoutée.

Manager les talents, c’est donc leur permettre d’évoluer au même rythme qu’évolue leur métier que ce soit d’un point de vue technologique, économique ou encore managérial mais aussi leur permettre d’accéder à des  connaissances non requises pas leurs fonctions et dont les salariés n’ont pas la possibilité d’obtenir par leurs propres moyens : connaissances linguistiques ou bureautiques,  développement personnel, etc. Et cela se fait grâce à la formation.

En interne sous forme de coaching, d’apprentissage, de tutorat, et en externe, pour une grande majorité des formations, en faisant appel à un organisme de formation professionnelle. En ayant recours à un prestataire externe, l’entreprise donne les moyens à son collaborateur de suivre une formation dispensée par un expert du domaine concerné et à la pointe des dernières évolutions et tendances.  

La formation est le moyen optimum de développer la diversité de tous les talents dans son entreprise. Elle doit être pensée comme un pari sur l’avenir,  non un outil rentable à court terme, avec l’objectif de former toujours plus pour être toujours plus compétitif. Proposer des formations à ses collaborateurs c’est aussi un moyen de valoriser leur travail, de leur montrer leur importance au sein de l’entreprise.

Diversifier les compétences de tous ses collaborateurs, là réside tout le talent d’une stratégie efficace de développement d’une entreprise, tant sur le plan économique que social.  La gestion des talents doit ainsi être mise en œuvre comme la gestion des talents de tous les individus : plus qu’un environnement de production, l’entreprise doit avant tout être un lieu où chacun, quel que soit son poste, peut apprendre et s’enrichir de connaissances.

 

A retrouver sur http://portail-des-pme.fr/rh/1531-la-diversite-en-entreprise-cest-aussi-adopter-une-logique-de-gestion-de-tous-ses-talents